Nouvelle parution : “L’Abbaye de Saint-Maurice de Carnoët à la fin de l’Ancien Régime” de Rémi Toupin.

Nouvelle parution : “L’Abbaye de Saint-Maurice de Carnoët à la fin de l’Ancien Régime” de Rémi Toupin.

« Le 28 juin 1790, les officiers municipaux de Clohars se présentent à l’abbaye de Saint-Maurice de Carnoët … Après avoir dressé un inventaire sommaire des divers biens de l’abbaye, ils font ouvrir le chartrier, local où sont entreposées les archives :

« Ouverture fait du chartrier, avons vu les archives y renfermées, en bonnes et dues forme et attendue le nombre considérable de titres, et papiers y déposés et ne voulant entrer dans un détail particulier de tout les dits titres, pour inventorier lesquels il faudroit des mois entiers, avons seulement apposé le scellé sur la serrure de la porte dudit chartrier… »

        « nous nous sommes ressaisi des titres et papiers existans dans les armoires seulement, desquels nous avons donné décharge. Quant aux autres titres et papiers contenüs dans lesdittes archives, la voiture ne pouvant les contenir, nous les ÿ avons laissés, sauf a les venir prendre un autre jour.

Aux archives départementales, le peu de consistance du fonds de l’abbaye de Saint-Maurice laisse supposer que c’est à la suite de cette opération de saisie que la plupart des archives disparurent. Disparurent également, lors des deux siècles suivants, une bonne partie des bâtiments de l’enclos, de sorte qu’actuellement le moindre document méconnu peut donner de précieuses indications pour la préservation, la reconstitution ou la connaissance du patrimoine de l’abbaye. Sans surprise, compte tenu de ce qui précède, ces documents ne sont pas issus du fonds propre de l’Abbaye, mais proviennent d’autres séries d’archives comme celles de la cour royale de Quimperlé, des notaires, de la maîtrise des eaux et forêts de Carhaix, des inventaires établis à la Révolution, voire d’archives privées.

Cette étude se limitera à l’abbaye elle-même et ses abords immédiats, c’est-à-dire approximativement à l’emprise initiale de l’abbaye lors de sa fondation[1]. De même, certains textes ne sont pas transcrits en intégralité en annexe.

Nous privilégierons une présentation géographique et thématique plutôt que chronologique, en nous situant tour à tour « dans » et « hors » de l’enclos abbatial. »

                                          (Extrait du texte de Rémi Toupin, membre de HPK)


 

Vous pouvez vous procurer l’ouvrage, au prix de 18€, lors des permanences le premier mardi de chaque mois.

56 réflexions sur « Nouvelle parution : “L’Abbaye de Saint-Maurice de Carnoët à la fin de l’Ancien Régime” de Rémi Toupin. »

  1. Ping : cialis otc 2017
  2. Ping : gabapentin mgs
  3. Ping : valtrex unguent
  4. Ping : metformin coma
  5. Ping : lasix diabetes
  6. Ping : 911
  7. Ping : link
  8. Ping : list
  9. Ping : a
  10. Ping : spiraldynamics
  11. Ping : Spiral Dynamics
  12. Ping : vxi.su

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.